Harcèlement de Marion Seclin : Ismail Ouslimani réinvente l’Histoire

Le 15 juin 2020, Ismail Ouslimania aka “Le Raptor” a sorti une vidéo sur le harcèlement en ligne. Il y traite essentiellement du cas de Marion Seclin qui avait subi une vague intense de harcèlement suite à une vidéo sur elle qu’il avait publié le 11 juillet 2016, ce qu’il reconnaît à demi-mot. Cependant, il minimise cet événement et son rôle dans cette histoire :

  • Ismail Ouslimani explique qu’il a fait une seule vidéo critique d’elle, où il a fait l’erreur de la traiter de “conne” et qu’il n’y avait pas de caractère répété. Il n’a jamais appelé à l’harceler dans la vidéo.
  • Même si Marion Seclin a été harcelée, il y a eu quand même beaucoup de critiques constructives et qu’elles ont injustement été oubliées dans cette histoire.

Le premier point est juste faux. Sa vidéo entière est un condensé d’attaques personnelles violentes contre Marion Seclin. Vous pouvez lire le verbatim de la vidéo sur le billet du blog “passés indélicats” de Vinteuil :

  • chialeuses, parfois mythomanes, souvent paranos, qui s’inventent des vies ” en parlant de la communauté du site madmoizelle pour lequel travaillait Marion Seclin
  • merdes frustrées de la vie, qui compensent en étant agressives sur Tweeter ” en parlant des followeuses de Marion Seclin sur twitter
  • ton sarouel de clocharde ” pour dire qu’il se moque d’une comparaison de Marion Seclin impliquant un sarouel. Néanmoins, cette phrase agressive contre Marion Seclin permet de l’associer à l’adjectif “clocharde”.
  • ton caprice de merde, on en a rien à foutre ” pour parler du propos de Marion Seclin sur le harcèlement de rue
  • On n’interrompt pas madame pendant qu’elle fait sa balade de chômeuse d’un point A à un point B. ” toujours en parlant de Marion Seclin
  • Mais elle est c*biiiip*nne, celle-là, c’est pas possible!” et “Et elle y croit, elle y croit, cette *biiiiip*, et elle est persuadée.” pour parler de l’intelligence de Marion Seclin
  • petite pourrie-gâtée ” ou encore “débile” comme autres propos péjoratifs voir injurieux.

Ce qui était cocasse dans la vidéo du raptor, c’est que ce dernier disait :


Marion, je considère que c’est un sujet sérieux, donc j’ai fait l’effort de ne pas t’insulter pour que les gens puissent comprendre mon point de vue […]
Pour une fois, je souhaiterais que l’espace Commentaires reste à peu près respectueux et j’aimerais beaucoup que toutes les femmes qui regardent cette vidéo disent ce qu’elles pensent en commentaire.

Extrait du verbatim du Raptor sur la vidéo de Marion Seclin

Vinteuil notait non sans ironie dans son commentaire du verbatim du Raptor:


j’ai fait l’effort de ne pas t’insulter: T’es amnésique ou tu te fous de nous? Je te cite: « Mais elle est c*biiiip*nne, celle-là, c’est pas possible! » Si c’est pas insulter quelqu’un, ça…
je souhaiterais que l’espace Commentaires reste à peu près respectueux: C’est louable. J’applaudis. C’est juste dommage que pendant toute ta vidéo, tu aies été aussi irrespectueux. Faites ce que je dis, pas ce que je fais.

Les propos en italique sont issus du verbatim de la vidéo du Raptor et les propos en gras sont les commentaires de Vinteuil

Cette attitude est typique d’Ismail Ouslimani. Il a toujours minimisé voir nié la portée de ses propos quitte à réinventer l’histoire. Le gars est capable de dire qu’il n’a pas insulté Marion Seclin alors qu’il n’a pas cessé d’être ultra-irrespectueux envers elle dans une même vidéo. Ce point est central dans la stratégie de dissimulation d’Ismail Ouslimani. Il fait une vidéo ultra-virulente et il nuance pendant 30 secondes à la fin. Evidemment, cela ne compense pas “la bonne dose de haine” qu’il fournit à ses abonnés. La fraction la plus virulente de ces derniers va se comporter à l’image de son idole. Ces derniers se sentaient d’autant plus encouragés qu’Ismail Ouslimani a toujours refusé de condamner leurs actions et il s’en lavait les mains tel Ponce Pilate. Je vais prendre un exemple qui me concerne personnellement. Je fais un tweet factuel pour dénoncer la violence de membres de sa communauté:

Tweet où j’ai fait un recueil de commentaires avec une légende factuelle

Voici la réponse d’Ismail Ouslimani :

Dans sa réponse, le Raptor refuse de condamner sa communauté et m’accuse d’être de mauvaise foi alors que je suis purement factuel dans mes propos.

A cette occasion, je me suis pris un dogpiling franchement corsé. Une horde de ses fans est venue me harceler avec des propos extrêmement violents pendant plusieurs jours. Ce comportement avait décortiqué par le youtubeur DanyCaligula :

Ismail Ouslimani omet aussi complètement le rôle de son snapchat. Ce dernier était bien pratique pour lui car il pouvait diffuser rapidement des vidéos éphémères à sa communauté. Il ne s’en privait pas pour insulter ses détracteurs et attribuer des propos fictifs à ces derniers (en particulier DanyCaligula, Matthieu Sommet et Guilhem Malissen) . Il n’hésitait pas à retweeter les insultes de ses fans envers ses détracteurs. Ismail Ouslimani n’a pas hésite à liker le tweet d’un de ses fans qui menaçait physiquement DanyCaligula. Voir la vidéo de DanyCaligula à partir de 8 minutes. Ce dernier explique bien en quoi la responsabilité du Raptor est en jeu : il galvanise et encourage sa communauté quand elle harcèle des gens sur les réseaux sociaux (snapchat et twitter notamment). Que dire aussi de la pratique du #fdpdujour qui consistait à afficher une personne random sur twitter devant toute sa communauté (dont une partie allait ensuite harceler la personne). Pour comprendre le système du harcèlement du Raptor, il est essentiel de retenir sa dimension souterraine qui venait galvaniser ouvertement les fans les plus virulents après qu’ils aient reçu une bonne dose de haine sur youtube.

Ismail Ouslimani rétorque de son côté que le dog piling n’existe pas. Certes, c’est con, selon lui, de répondre à quelqu’un qui n’est pas connu quand on a une grosse communauté, mais le créateur a le droit. Là encore, il tord la réalité. Ce n’est pas de ça que l’on parle. Il a entretenu sa communauté avec une bonne dose de haine, il a refusé de condamner le harcèlement dont certains fans faisaient preuve en s’en lavant les mains ou pire en les encourageant sur d’autres réseaux comme snapchat ou twitter.

Enfin, Ismail Ouslimani dit n’avoir critiqué Marion Seclin qu’une seule fois. D’abord, c’est omettre tout ce qu’il pouvait raconter à son sujet dans ses snaps. Ensuite, il a évoqué Marion Selin en mode “fatwa” pendant une année. On voit Marion Seclin apparaître dès la première seconde de la vidéo du Raptor sur Trump publiée le 27 février 2017. Il l’évoquait au détour de blagues pendant ses vidéos une année entière alors qu’elle subissait un harcèlement de sa communauté. C’est exactement le fonctionnement d’une fatwa iranienne qui va être rappelée en permanence aux fidèles pour qu’ils n’oublient pas les ennemis à abattre (Voir Salman Rusdhie sur Wikipedia). Il y a clairement un caractère répété des attaques d’Ismail Ouslimani contre Marion Seclin.

Mais ne serait-ce pas Marion Seclin qui apparaît ici dès que l’on lance la vidéo du Raptor sur Trump ?

Le Raptor avait aussi remis le couvert sur le féminisme dans une autre vidéo publiée le 13 octobre 2016. Comme Buzzfeed raconte dans un article :


« Il s’adresse à Annaliese Nielsen, une femme harcelée par l’alt-right nord-américaine après avoir reproché de façon insistante à un chauffeur […] d’avoir sur son tableau de bord une figurine hawaïenne caricaturale. Voici ce qu’il lui dit : “Toi, par contre, ta grosse gueule, tu l’ouvres, tu l’ouvres, moi, c’est simple si j’étais le conducteur, ça fait un moment je t’aurais mis un coup de frein à main dans la gueule histoire de tester ton port de ceinture, et que je t’aurais balancée sur le bas-côté pour que tu comprennes la différence entre les sièges en cuir de ma caisse et un putain de trottoir froid en béton”. »

Jules Darmanin, « Raptor Dissident, Valek Noraj : dans la tête des youtubeurs réacs qui inspirent les harceleurs de jeuxvideo.com » , sur BuzzFeed, 21 novembre 2017.

Et qu’est-ce que l’on voit dès le début de la vidéo, je vous laisse deviner :

Encore Marion Seclin qui apparaît dès le début d’une vidéo !!! Mais ne l’avait-il pas évoqué une seule fois ?

En octobre 2016, le harcèlement que subissait Marion Seclin était déjà largement connu et documenté. Il a fallu attendre l’été 2018 quand Ismail Ouslimani a fait son virage mainstream (avec moins d’attaques personnelles et un ton moins violent) pour reconnaître que c’était allé trop loin avec Marion Seclin et qu’il regrettait à demi-mot. C’est la première vidéo où il apparaît à visage découvert. Ce revirement s’expliquait pour trois raisons :

  1. Il avait été doxé au début de l’année 2018 donc il ne pouvait plus jouer sur l’anonymat.
  2. Sa crédibilité est très entamée par la polémique autour du combat de MMA contre Soral auquel il n’a finalement pas voulu participer après l’avoir provoqué.
  3. Son image qui sent le souffre risquait de causer un préjudice à sa compagne, Betty Autier, qui est influenceuse. On remarque l’adoucissement de l’image d’Ismail Ouslimani avec une communication beaucoup plus proche des standards d’influenceur classiques à ce moment là, notamment sur instagram où il va publier du contenu assez banal.

Aujourd’hui, Ismail Ouslimani est bien embêté car il traîne beaucoup de casseroles très bien documentées. Nombre de média se sont penchés sur lui et même des universitaires spécialistes de l’extrême-droite se sont exprimés à son sujet. Il veut tenter de faire passer tout ce contenu critique existant envers lui comme diffamatoire mais ça ne marche pas. Il a beau réinventé l’Histoire, les faits sont là. NordVPN a préféré couper son partenariat suite à la polémique que ça a créé.

Tweet de NordVPN anonnçant la fin du partenariat avec le Raptor.

Ce qui embête bien notre vidéaste désormais jeune papa, qui voudrait faire fructifier son business en tournant la page sur ses débuts qui continuent de ternir son image. La porte n’est pas fermée à Ismail Ouslimani. Rien ne l’empêche d’être honnête et de présenter de réelles excuses aux personnes à qu’il a causé un préjudice, en reconnaissant les faits:

  • L’utilisation des réseaux sociaux pour harceler ses détracteurs, notamment twitter et snapchat
  • Le côté répété de ses attaques contre Marion Seclin sur une durée d’un an s’étendant de l’été 2016 à l’été 2017 approximativement.
  • Une condamnation claire de ses fans qui harcèlent ses détracteurs.

Or ce n’est clairement pas le cas. Il parle certes de “Marion S” mais il la représente avec un pepe the frog doté de cheveux longs. On fait mieux en termes de respect.

Dans sa vidéo du 15 juin 2020, à chaque fois que le Raptor mentionne “Marion S”, cette image de pepe the frog avec une chevelure blonde apparaît.

En conclusion, il n’y a pas de diffamation contre Ismail Ouslimani. Les articles de presse se contentent de reprendre ses propos et son attitude qui ont abreuvé le net ces dernières années. Plutôt que de mentir pour réinventer le passé, le Raptor ferait mieux d’assumer ses actes et ses propos.

On m’a rapporté par la suite une vidéo du 8 mars 2017 qui est un réupload plus soft de sa vidéo de juillet 2016 contre Marion Seclin. Il met une image la fin pour souligner qu’insulter est contre-productif :

Image de fin après 12:00 de lecture de la vidéo du Raptor du 8 mars 2017 qui était un réupload de sa précédente vidéo sur Marion Seclin

Il ajoute le texte suivant :

Je tiens maintenant à revenir sur les imbéciles qui passent leur temps à aller voir chaque vidéo de Marion Seclin pour l’insulter dans les commentaires comme des demeurés. Si vous défendez la drague de rue en condamnant le harcèlement, c’est complètement idiot et ça dessert votre cause quand vous allez sur chacune de ses vidéos pour l’insulter en commentaire. Et pour le coup là, c’est réellement du harcèlement. Vous ne pouvez pas d’un côté du doigt les SJW qui ne supportent pas et veulent faire taire tous ceux qui ont un avis différent et faire exactement la même chose en insultant et en essayant de niquer la carrière d’une meuf qui ne pense pas comme vous. Alors certes, son discours est pour moi dangereux et c’est ce que j’essaye de montrer dans cette vidéo. Mais ce n’est pas en se faisant insulter et menacer à chaque apparition sur internet que cela lui donnera envie de revenir sur ses positions et de répondre, bien au contraire.

Verbatim de la fin de vidéo du Raptor

On notera que cette vidéo du 8 mars 2017 par le Raptor n’est pas mentionnée dans sa dernière vidéo du 15 juin 2020. Certes, il peut l’avoir oublier mais elle pose aussi un problème de taille : elle contredit sa version comme quoi il n’aurait parler qu’une fois de Marion Seclin. Autre problème, il continue dans cette vidéo de 2017 d’être ultra-violent envers ses cibles (Buffy Mars, une féministe harcelée sur twitter, qu’il assimile à la “malade mentale” et Marion Seclin, dont il garde la plupart des attaques ad personam dans son réupload). En clair, Ismail Ouslimani reste dans la posture du “faites ce que je dis, pas ce que je fais”. On soulignera aussi l’extrême tardiveté de sa réaction : mars 2017, soit 9 mois après sa première vidéo contre Marion Seclin. Et même quand il condamne son harcèlement, il en remet une couche, en remettant en ligne la vidéo qui a été l’étincelle de ce mouvement. Et espérait-il vraiment avec sa vidéo acrimonieuse (euphémisme) contre Marion Seclin l’incitait au débat pour faire changer d’avis ? Là aussi, Ismail Ouslimani est plus qu’hypocrite.

Hits: 436

One comment

Add Comment

Required fields are marked *. Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.